Les participants
• Joël et Véro sur RT 1200
• Jean-Pierre sur DL 1000
• Son épouse Viviane sur SV600
• Jean-Michel sur Tiger Sport
• Sa femme Monique sur XJ6
• Dédé sur Spyder Can-am
• Benoît sur VTR 800
• Moi, Jean-Michel 2 et Christiane sur Versys 1000.

1er jour.

Nous nous sommes donnés rendez vous à 9 h 30 à Bourg-Argental (42), et en passant prendre Dédé chez lui, nous nous sommes retrouvés (Christiane et moi) le nez sur le goudron (à l'arrêt), çà commençait bien ! Pas de mal, mais un peu de carénage à changer au retour.
Arrivés à Bourg-Argental, nous prenons une boisson chaude pour nous réchauffer des 8°c du col de la République (42) ou col du Grand Bois (1 161m) que nous venons de passer, bien connu des motards de la Loire !

Vers 10 h départ direction Sablons (07), Marcilloles (38), Grenoble (38) et, après, nous être un petit peu perdu, arrêt à Froges-Brignaud (38) pour le déjeuner.
Nous nous retrouvons tous au restaurant Le Mas pour déguster les ravioles et les filets de truite sauce à l'oseille.

 

Bonne adresse
Restaurant Le Mas à Froges-Brignaud (38)
1, impasse Victor Hugo
Tél. : 04 76 71 41 36
https://lemas.oxatis.com

Départ vers 14 h dans la mauvaise direction, merci Mr GPS, et donc demi-tour après une dizaine de kilomètres direction Poncharra (38), Vallée du Grésivaudan et ville de naissance du fameux chevalier Bayard.

Puis nous tournons sur Aiguebelle (73), Saint-Jean-de-Maurienne et Saint-Michel-de-Maurienne au croisement des routes menant vers l'Italie (le tunnel du Fréjus est à 18 km de la commune), la Tarentaise et le Briançonnais.

Nous grimpons, plus facile à moto qu'en vélo (bon courage), le col du Télégraphe (1566m), toujours avec le soleil, mais les degrés commencent à diminuer.

Nous traversons Valloire (73) le beau village du champion de ski alpin, Jean-Baptiste Grange, célèbre aussi pour le rassemblement Choppers (Punta Bagna) à la mi-juin.

115 Valloire. affiche du Punta Bagna 2019


À Valloire (73)
10e édition Punta Bagna
les 28, 29 et 30 Juin 2019
www.punta-bagna-valloire.com

 

La montée sur le col du Galibier (2642m) se fait au ralenti car Joël en tête du cortège est subjugué par les magnifiques paysages que nous traversons. Certains moins sensibles à ces beautés, tournent la poignée de droite et nous attendent au sommet.

Depuis la Vallée de la Maurienne nous avons perdu Benoît et nous le retrouverons seulement à l'hôtel, et oui le réservoir d'une VTR est petit et elle consomme.
Avec 5°c en haut, nous ne nous arrêtons pas et filons sur le col du Lautaret (05) (2 058m) via la Grave (05) (1500m). Nous trouvons la pluie à mi-parcours et des vaches pas farouches dans les virages.

logo relais 200La Grave. Relais Motards Hôtel** Castillan
Arrivés à l'hôtel Castillan, sans la pluie, avec les neiges éternelles sur les hauteurs du Massif de la Meije (3982m), nous rentrons nos motos dans un garage prêté par le patron, motard sur Ducati ST2. Certains décident de visiter le village et d'autres de profiter du sauna très relaxant, Joël s'est même endormi à l'intérieur.
Au dîner une majorité a dégusté la Fondue savoyarde, d'autres la Tartiflette et les Crozets agrémentés d'un vin blanc de Savoie, l'Apremont.
Plats délicieux mais un peu lourd pour un soir, malgré la Chartreuse dégustée par plusieurs, avec modération, pour la digestion (bonne excuse).
RELAIS MOTARDS
Hôtel** Castillan à La Grave (05)
RD 1091
Voir le Relais Motards

 

2e jour

Après un bon petit déjeuner nous descendons sur Le Bourg-d'Oisans par la route 1091, tracée au milieu de la montagne, toujours pour éviter les éboulements du tunnel Chambon.
Nous continuons direction Vizille (38), toujours sous un beau soleil qui ne nous quittera pas jusqu’à l'arrivée, et nous nous arrêtons à Lans-en-Vercors (38) pour un café-chocolat bien mérité. Photos de groupe puis nous continuons sur Villard-de-Lans (38) où nous nous arrêtons pour déjeuner.

Repas avec des plats faits maison, de bonne qualité, mais le service très très très… long. Nous partons avant le dessert, car il nous reste de la route à faire.

signature cocoVillard-de-Lans dans l'Isère
Situé dans le massif du Vercors, plaque tournante de la résistance pendant la seconde guerre. Le maquis du Vercors (1941 à 1944) et la population civile ont payé un lourd tribu face à des ennemis mieux armés et bien plus nombreux. Faites les « Chemins de la liberté », visitez les sites historiques et musées, randonnez jusqu'à Valchevrière… Il n'y a pas si longtemps, c'était hier, mon père pleurait un frère mort dans le maquis du Vercors. La transmission du passé par la mémoire et l'Histoire permet de comprendre le présent et de se projeter dans l'avenir.

 

Nous bifurquons sur Pont-en-Royans (38), Joël nous guide à travers de jolies petites routes en passant par Hauterives (26) (palais idéal du facteur cheval), et nous nous arrêtons à Serrières (07), où nous perdons Dédé et Benoit, pour déguster de très bonnes glaces Bio Ardéchoises.

 

a voirHauterives. Le Palais idéal du facteur Cheval
Nous sommes au XIXe siècle, époque de misère mais également de progrès et découverte. Avec la naissance de la photographie et l’apparition des premières cartes postales, nouveaux supports d’information, le monde rural s'ouvre sur la ville et tout cela nourrit l’imaginaire du Facteur Cheval. Il consacra sa vie à son rêve.
Le Palais Idéal a inspiré les artistes durant plus d’un siècle. Construit sans aucune règle d’architecture, le Palais idéal a fait l’admiration des surréalistes, d'ailleurs Breton et Picasso vouaient une admiration sans borne à Ferdinand Cheval.
En 1969 Le Palais idéal a été classé Monument Historique par André Malraux, alors Ministre de la Culture, au titre de l’art naïf.
En 2017 Le Palais a accueilli 175 000 visiteurs venus du monde entier.
16 janvier 2019. Porté au cinéma par Jacques Gamblin, le biopic « L'Incroyable histoire du Facteur Cheval » est à découvrir.
Palais Idéal du Facteur Cheval à Hauterives (26)
8, rue du Palais
Tél. : 04 75 68 81 19
www.facteurcheval.com

 

Nous nous séparons et rejoignons nos foyers après un superbe week-end, au compteur environ 680 km. Je recommande vivement cette balade, de par les magnifiques paysages de montagne et les bons petits plats de nos belles régions française.

 

Budget
Coût : 50,00 € environ d'essence
124,00 € d'hôtels et restaurants par personne

ecrire article moto

Voir les photos en cliquant sur l'onglet