Manga électronique…

Par Christian du JDM

117 KAWASAKI VERSYS 1000 SE 2019

Kawasaki Versys 1000 SE : premières impressions

Les premières images de cette nouvelle Versys 1000 SE m’avaient laissé perplexe. Mais la rencontre physique avec la bête dans le showroom de la concession Kawasaki à Manosque est plutôt positive… à mon goût.

Le look est bien typé Kawa et la présentation fait dans le sérieux. Nous avons affaire à un gros trail/GT ou plutôt à un GT/trail au volume conséquent qui peut faire peur. Mais la facilité déconcertante de la mise sur la béquille centrale et la répartition intelligente des masses sont rassurantes à l’arrêt.

La bulle haute et réglable, le guidon large, les poignées chauffantes, la selle à double étage avec dosseret passager et le pré-équipement pour les valises confirment le caractère routier de cette Versys, déjà bien présent avec la version précédente.

Kawasaki Versys 1000 SE : un max d'électronique pour un max de confort

L’éventail des possibilités électroniques de ce modèle, oblige Mikaël de la concession à faire un long exposé avant de prendre la route. En effet, les quatre modes de conduites (Rain, Sport, Road et Rider), les deux modes moteurs, les trois niveaux du traction control et les trois réglages de suspension permettent d’adapter votre monture à vos besoins et aux conditions de roulage.

Si on ajoute à tout cela, la poignée ride by wire, le régulateur de vitesse, l’ABS cornering, l’éclairage latéral de virage et le tableau de bord TFT en couleur, on peut rester perplexe devant toute cette technologie embarquée. Mais c’est dans l’air du temps d’une moto moderne, destinée à faire de longues distances dans un maximum de confort. Ah oui : en bluetooth, on peut également connecter son smartphone au tableau de bord via une application dédiée pour paramétrer sa moto via son portable… ouf !

Kawasaki Versys 1000 SE : en route !

Malgré un poids conséquent à plein de 257 kg, la moto se pilote facilement en ville et mon mètre 75 n’a pas trop de problème pour poser les pieds au sol. Le 4 cylindres en ligne ne vous oblige pas à jouer souvent du sélecteur, il reprend très bas en offrant un joli couple.

Le train avant est un régal à placer et participe grandement à l’équilibre de l’ensemble. Une selle confortable, une bulle qui protège bien, des protections de mains de série et vous voilà en route pour avaler de grandes distances. La position de conduite et celle que l’on retrouve sur ce type de moto avec un dos droit, un guidon large comme il faut et des commodos bien placés. A noter la bonne visibilité du compte-tour à aiguille et de l’écran TFT… il y a de quoi lire.

Les 120 ch peuvent paraître assez linéaires et en dessous de la concurrence, mais ce moteur offre un agrément de conduite bien en phase avec la philosophie de l’engin. La qualité de la partie cycle et du freinage vous autorise une conduite plus sportive et valide une polyvalence qui satisfera une grande majorité de motards.

Mon verdict sur la Kawasaki Versys 1000 SE  2019

La Versys a été pensée comme une GT et vous pouvez envisager de grandes étapes à son guidon avec un off-road peu envisageable. À 16 899 € pour cette version très électronique (il existe une version standard à 13 499 €) vous avez une GT aboutie qui offre un réel plaisir de conduire.

Les +
- une vraie GT 
- confort  
- agrément moteur

Les -
- look très typé
- prix

REMERCIEMENTS

ADN MOTOS
112 Avenue de la libération
04100 Manosque
04 92 70 18 88

ecrire article moto

Voir les photos en cliquant sur l'onglet