117 rallye des trois pays en italie

 

Par Isabelle Dubosson MC Dahus Relais Amitié de l'Ain.

La 60ème édition a lieu à Domodossola pour la 2e fois, chez nos amis du club italien Vivigiovane, sous le soleil. Plus d’une cinquantaine de motards dont 16 Dahus (14 motos), se sont donnés rendez-vous à Gondo (CH), à la frontière italienne, après le Col du Simplon (VS).
Mais avant la présentation des Dahus ayant participé à ce rallye, laissez-moi vous présenter un petit historique de cette belle amitié

Rappel de l'historique

C'est à l'initiative du Club Motorisé de Martigny (CMM) dans le Valais (CH) que cette rencontre a lieu depuis 1958 entre nos trois pays : Suisse – France - Italie.
Les motos-clubs français et italiens se sont succédés dans cette organisation.
Les groupes français savoyards ont été ceux de Chamonix à l'origine puis La Roche sur Foron et Annemasse.

Le rapprochement du CMM et du Moto-Club Gessien en 1992, a permis depuis lors une sincère amitié entre leurs membres et devant le désistement des Annemassiens, les Gessiens ont été conviés par nos amis Valaisans à reprendre le flambeau.
C'est ainsi que nous avons participé pour la première fois, en septembre 2010 à ce rallye organisé à Martigny (VS). L’association italienne, cependant, avait fait défaut.

En 2011. Le MC Les Dahus organisait pour la 1re fois à Gex ce rassemblement, avec notamment les transalpins « grouppo motociclisti Valdostani » de la Vallée Valpelline près d'Aoste. Ce club nous recevait à son tour en 2012, puis participait en 2013 à notre rassemblement à Grimentz (VS).

En 2014. Nous proposions cette rencontre sur deux jours, et du club italien, seule Cristina Signorato (I) nous faisait l’honneur de sa présence. Nous logions au village de vacances Les balcons du Mont-Blanc situé à Saint-Nicolas-la-Chapelle (73).

C’est ainsi que Christine Darioli (VS) sollicitait le Moto-club Vivigiovane situé à Beura Cardezza près de Domodossola (I), afin de permettre au Rallye des Trois Pays de perdurer. Il organisait alors pour la première fois en 2015 avec brio ce 57e ralliement de nos trois pays dans la belle région de Domodossola malgré le mauvais temps.

Les 20 et 21 août 2016. Le 58e rallye se déroulait à Martigny

Les 19 et 20 août 2017. Organisation du 59e rallye, chez les Dahus, au Col de la Faucille avec dîner au Mont Rond et hébergement à l’Hôtel de la Couronne.

 

Côté participants

• Alex et Astrid sur BM K1200 RLT
• Alain V sur BM 1200 GS
• Bernard sur BM 1200 RT
• Bruno A sur Honda CBF 1000 cm3
• Corentin sur Triumph Street Triple 675 cm3
• Éric sur BM R1200 RT
• Freddy sur BM R1200 RT, nouveau membre
• Giovanni sur Honda 750 Custom
• Jean-François sur Kawa GTR 1000 cm3
• Joël sur BM 1200 RT
• Roger et Bruno Perret sur BM 1600 GTL
• Thierry sur sa kawette 750 cm3
• Christiane sur Kawa 650 Vulcan
• Isabelle sur XJ 6 Diversion

Samedi 18 août

Le départ est matinal, 7h30, pour être à l’heure au rendez-vous à 11h30. Nous avons environ 3h30 de route (250 km). Tous les Dahus sont à l’heure, enfin presque, et la météo est clémente. Le drapeau fétiche et les cadeaux sont chargés.

Nous récupérons Bernard et Giovanni à la douane de Divonne puis nous filons à Martigny par l’autoroute suisse.

La vue sur le Lac Léman et les montagnes d’un côté, les vignobles perchés sur les coteaux illuminés par les premiers rayons du soleil de l’autre, embellit cet itinéraire contraignant. Cet environnement est toujours un ravissement pour les yeux et digne de cartes postales. Nous apprécions cette belle région qui est la nôtre.

Nous retrouvons Alex, Astrid et Jean-François pour une petite pause-café dans la cité de nos amis valaisans ; Thierry, qui commence à prendre de l’âge sans doute, préfère voyager en fourgonnette jusqu’à Brig, au pied du Simplon (VS), avec sa belle dans la boîte (sa moto bien sûr).

Gondo. Canton du Valais

Nous y sommes, et quel plaisir de retrouver ces visages familiers et souriants !
Le convoi impressionnant de motos se dirige sur Villadossola à une trentaine de kilomètres de là pour le déjeuner, au restaurant Laghetto dei Sogri.

Le pique-nique avalé, nous prenons la route en 3 groupes pour Piancavallo di Oggebbio (VB) situé à 1240 m d’altitude (point panoramique sur le Lac Majeur).

Logo etat des routesÉtat des routes
La grimpette se fait par une route escarpée et étroite qui traverse de petits villages équipés de grands radars orange. Les motos chauffent et les pilotes aussi : la BW de Roger est en surchauffe. Quant à Éric, il est victime d’une crevaison et retourne à l’hôtel.
« Nathalie, je crois que tu as bien fait de changer de marque… hihiihi ! »

 

Mattéo notre guide, a pris conscience que cette allure peu soutenue incommodait tout ce petit monde, il change alors de rythme. Ça tournicote et je m’efforce de coller à la roue de la moto devant moi, pour ne pas me faire distancer.
Nous rejoignons la route du bord du lac Majeur à Cannero Riviera ; nous longeons ainsi le lac jusqu’à Cannobio pour une pause plus que méritée.

Les paysages le long de cette riviera sont magnifiques ; la végétation méditerranéenne nous donne un goût de vacances.

Il est temps de repartir pour rejoindre Domodossola par la SP75,Traffiume, Cavaglio, Spoccia, puis la SS337, Santa Maria, Coimo, Masera et Domodossola…

Logo etat des routesÉtat des routes
Domodossola, soit près de 50 km d’une route de montagne sinueuse et étroite, au revêtement douteux, qui aura eu raison de mon énergie : je lâche le groupe. Je tiens à remercier Freddy et notre dernier hôte italien sans qui je me serais sentie bien seule.

 

Le confort de l’Hôtel Corona 4 étoiles avec sa piscine, nous remet vite sur pied malgré plus de 470 km au compteur !

Visite de Domodossola

Elle se fait sous le soleil et nous réconcilie avec ce lieu pittoresque et ancien que nous avions traversé voici 3 ans sous une pluie battante. Le bourg d’origine médiévale avec sa Piazza del Mercato (Place du Marché) en forme de trapèze, attire les touristes. La vieille ville est piétonne et il fait bon flâner dans les petites ruelles du centre. On découvre entre autre, des portiques des XIVe et XVe siècles, des maisons aux balcons caractéristiques et la Via Briona avec la tour du même nom…

La soirée se poursuit autour d’un bon et copieux repas, d’une visite nocturne du site et d’une nuit réparatrice.

Dimanche 19 août
C’est en qualité de photographe que je prends la route ce matin, passagère de Freddy.

Nous roulons sur la 2x2 voies SS33 jusqu’à Pallanzeno puis nous retrouvons une route de montagne difficile, très fréquentée en ce dimanche d’été, la SS549 sur 43 km jusqu’à Macugnaga.

Mais cette voie entre torrent d’un côté et montagne de l’autre, nous offre un paysage magnifique jusqu’au pied du Mont Rose. Le Valais, à vol d’oiseau, n’est pas loin.

Macugnaga

Du parking qui surplombe le site, nous empruntons le chemin piétonnier jusqu’au village, joliment fleuri et doté de chalets imposants qui nous rappellent les paysages de Suisse.

Cette promenade matinale est enchanteresse ; Dailleurs, que ce soit en hiver avec 35 km de pistes et de nombreux parcours destinés aux raquettes à neige ou en été avec les marches en forêt et la découverte de la faune, il doit être agréable de séjourner dans cette bourgade pleine de couleurs.

De nouveau en selle, nous redescendons dans la vallée, jusqu’au Restaurant Laghetto dei Sogni pour le déjeuner : pizzas à gogo.

Le rallye des trois pays se termine et chacun reprend sa route à l’exception d’une dizaine de Dahus qui entendent bien profiter encore un peu de ce séjour transalpin.
Un grand merci à tous, pour ces moments de partage et de bonheur.

ecrire article moto

Voir les photos en cliquant sur l'onglet